Lily et Suny

Ou quand la réalité est vue à travers l'imagination...

lundi 5 mars 2007

Vive la mer

Chère Lily,

Si je n’étais pas allée à la mer avec toi, je me serais levée complètement patraque après une nuit passée à ne quasiment pas dormir (ou par tranches de cinq minutes tous les quarts d’heures, un peu usant, d’autant que dans mon demi-sommeil je me serais imaginée en train de faire de la paperasse (contrecoup de la semaine dernière à crouler sous les papiers probablement, à classer les fiches clients...)).

J’aurais pris des nausées dans mon cercueil à roulettes en allant au travail, et j’aurais limite fait un malaise en arrivant. J’aurais immédiatement pensé à juste prévenir mes collègues que je faisais direct demi-tour pour retourner dans mon lit, mais pure masochiste que je suis, je serais restée, j’aurais pris sur moi pour ne pas tomber par terre, pour ne pas chialer tellement je me sentais mal.

Si je n’étais pas allée à la mer avec toi, j’aurais fait mon boulot tant bien que mal durant la matinée (enfin du mieux possible hein, perfectionniste oblige), et aurais attendu la pause de midi avec impatience tellement je pétais la dalle qui tue la mort.

Et j’en aurais chié dans mon string tellement j’aurais eu les boules de ne rien pouvoir avaler, ou juste un bout de pain et une pomme. Ça avait l’air super bon en plus !! Genre un truc avec plein de fromage qui dégouline et plein de beurre sur les patates.

Je serais allée sucer ma sucette digestive avec dépit, puis aurais repris mon travail, luttant pour tenir jusqu’au bout.

Van Grump m’aurait encore demandé de faire la coiffeuse et je l’aurais gentiment envoyé balader. J’aurais cependant accepté d’aller à l’opéra avec lui demain soir après le travail, pour aller voir le Coureur de Fantômes.

Puis je serais venue t’écrire ce courrier, ce que je ne suis pas en train de faire puisque je suis encore sur l’arc-en-ciel avec toi.

Heureusement que je suis allée à la mer avec toi, sinon cette journée aurait été pourave de chez pourave.

Suny, rêveuse aussi (mais sûrement parce qu’elle dort debout).

Imaginé par Sunny Suny à 17:05 - La vie est trop p'injuste - Grains de sel [8] - Permalien [#]

Commentaires

    Mais que c'est drôle !

    Je découvre ce blog à l'instant. J'A-DORE!

    Posté par Estelle, vendredi 9 mars 2007 à 09:58
  • dans ce cas sois la bienvenue dans notre petit coin de paradis (ou d'enfer, selon le point de vue ^^)

    Posté par Suny, dimanche 11 mars 2007 à 19:41
  • Quand on relis ce blog sobre, je t'assure Estelle, ça ne fais pas le même effet alors ne t'enthousiasme pas trop vite parce que Suny ne s'en remettrait pas (elle cultive en secret les commentaire des fans en délire - comme on en a pas je suppute qu'elle les invente mais chutttt-).

    Et sinon welcome à toi !

    Posté par Lily Lune, mardi 13 mars 2007 à 14:06
  • gna gna GNAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

    Posté par Suny, mardi 13 mars 2007 à 17:36
  • Waw quel répondant...Feignasse !

    Posté par Lily Lune, mardi 13 mars 2007 à 18:33
  • ouais ben y'en a qui sont pas fatiguées juste à rien foutre, hein, alors laisse mon neurone finir sa journée tranquille

    Posté par Suny, mardi 13 mars 2007 à 18:59
  • Je te ficherai jamais la paix. Advitam eternam tu m'auras sur le dos...^^

    Posté par Lily Lune, mardi 13 mars 2007 à 19:10
  • ben encore heureux!! nan mais!

    Posté par Suny, mardi 13 mars 2007 à 23:13

Poster un commentaire