Lily et Suny

Ou quand la réalité est vue à travers l'imagination...

mardi 15 mai 2007

Le coup de foudre ça arrive...

Ma chère Suny,

Tandis que tu swing sur un déhanché du king en fantasmant sur des chaussures à pois rose...Moi j'échappais de justesse à la mort.

Oui, ma chère fée tu as failli te priver à jamais de ta déesse.

Hier, en remontant des enfers vers la surface de la terre, j'affrontais une pluie battante (mouillant mon splendide vieux jean délavé pour en faire un modèle boa constrictor) car il était hors de question que j'attende que ça se calme sur mon lieu de travail (ils auraient pu me donner du boulot...).

Et là, devant moi à 3 mètres la foudre tombe. Le tonnerre fait trembler le sol, je sens la déflagration jusque dans mon ventre et voit ma voisine faire un saut d'un mètre en arrière.

Le plus fascinant, et je sais incompréhensible c'est que l'éclair n'a pas touché le sol, il a zébré de lumière et s'est arrêté à 1 mètre. Enfin, peut être que je n'ai pas vu la pointe tout simplement...Ou bien, peut être que j'ai arrêté la foudre de mon regard, probable aussi.

La surprise passée, j'ai trouvé ça très amusant. Apparemment c'est pas si fréquent que ça de voir la foudre tomber devant soi, moi c'est la deuxième et j'adore...C'est comme un super film d'horreur niveau adrénaline.

Cela dit, j'ai quand même voulu savoir une information essentielle : le nombre de foudroyé en France chaque année. D'après Si blondie, je suis complétement folle de chercher ce genre de statistique...Moi j'adore. Si je pouvais avoir un bouquin entier sur des stats à la con (le nombre de poisson rouge en france, le nombre de pendu etc...) je serai la plus zeureuse du monde...

Enfin passons à l'info qui nous intéresse grâce à ce site.

En France, il y a environs 100 personnes victimes de la foudre dont 10 à 20% qui n'y survivent pas.

Mais alors la question est la suivante : qu'advient il des autres ?

Les complications des foudroiements sont multiples.

Les plus typiques sont

- les troubles du rythme cardiaque (dont la fibrillation ventriculaire, cause principale de décès),

- les troubles de la conscience et de la mémoire,

- les lésions des organes internes (hémorragies) dans certains cas graves,

- les paralysies des membres s’estompant au bout de quelques minutes ou heures (kéraunoparalysies),

- les douleurs dans les membres traversés par le courant,

- les brûlures presque toujours limitées à la peau aux points d’entrée et sortie du courant,

- le marquage kéraunique fugace (arborescences sous-cutanées) qui pâlit en 48 heures,

Tout cela n'est déjà pas très réjouissant mais figure-toi que cette ligne là me déroute au possible :

- les dommages touchant les vêtements et chaussures (déchiquetés, troués et éjectés du corps), et les objets métalliques portés au contact du corps (fusion parfois complète),

Cela veut dire que déjà j'aurai pu perdre mes superbes chaussures Emily The Strange et ça franchement...J'l'aurais eu grave mauvaise.

Mais surtout, cela veut dire que ma ceinture, mon collier auraient pu fusionner avec moi !!! T'imagines le truc à chaque fois que je voudrais me dénuder devant un de mes escalves : une boucle de ceinture et des bijoux soudés dans ma peau...

En faite, ça aurait peut êtré été tendance...Enfin bon, il semblerait que mon statut de bonne étoile me protége de ce genre de cata. Déjà que la semaine dernière c'est l'immeuble d'à côté qui s'est vu privé d'éléctricité à cause de l'incendie du parking, que c'est le RER d'avant qui a vu ses vitres brisées, blessant une femme au visage...Ouais nan je crois que j'ai de la chance finalement. :)

Lily De La Chance

Imaginé par Lilylune à 10:09 - Réflexions intenses sur les choses de la vie - Grains de sel [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire