Lily et Suny

Ou quand la réalité est vue à travers l'imagination...

lundi 23 avril 2007

L'art d'être maudite - Leçon 1

Chère Lily,

Aujourd’hui j’ai décidé de révéler au monde combien la malédiction est un art, que dis-je, un art de vivre. Elle peut se révéler dans des petits riens comme dans des grosses emmerdes. Aujourd’hui bien heureusement je n’ai eu droit qu’à un petit rien, mais Dagdà seul sait combien il est utile de savoir être maudite avec classe face à toutes les éventualités, qu’elles soient grosses ou non…

Commençons donc ces leçons d’art de vivre par la malédiction du jour :

Leçon n°1 : La guêpe carnivore

Il était une fois une fée solaire qui souhaitait se tuer tranquillement le neurone à coups d’obligations scolaires. Elle avait pour cela décidé de profiter des rayonnements astraux pour s’y baigner, espérant désespérément éliminer ce teint cadavérique qui la faisait ressembler à un cul y puiser de l’inspiration.

Les choses semblaient bien se présenter, les grillons heu… grillonnaient, l’Astre l’encourageait gentiment, la Matriarche étudiait tranquillement ses parchemins, affalée sur un transat.

Et puis, ce fut le drame.

Une énorme, une monstrueuse, une titanesque – au moins aussi grosse qu’une cacahuète jaune et noire avec des ailes – guêpe carnivore vint troubler sa tranquille tranquillité, la harcelant, l’assaillant de toutes part, se moquant d’elle, même, elle l’aurait parié, même si elle ne comprenait pas un traître mot de ce qu’elle lui racontait (fées et guêpes ont toujours eu certains problèmes de compréhension).

À chaque fois que la fée se levait, brandissant son torchon magique pour faire sa fête à l’importune, cette satanée bestiole des enfers s’envolait en courant, la narguant de son bzz bzz sinistre. Puis revenait dès que la pauvre fée s’était réinstallée pour vaquer à ses occupations neuronales.

Pas la peine de préciser qu’après de longues minutes de ce jeu-là, la stabilité mentale de la pauvre, pauuuvre fée commençait sérieusement à vaciller, tant et si bien que la Matriarche daigna même lever les yeux de son parchemin pour lui conseiller de l’appâter avec du sucre hydraté.

Comme si les guêpes carnivores en avaient quelque chose à foutre de son sucre, d’autant plus si elles avaient une jolie bourrique à faire tourner. La fée le savait très bien, ce serait le duel, ou rien.

La fée virant hystérique, ce fut finalement rien, et puisque c’était comme ça, elle alla faire son caca nerveux à l’ombre du nid, sans le Soleil, sans les n’oiseaux, sans les grillons, malheureuse devant sa fenêtre. Mais tranquille…

Plus tard, quand la Matriarche quitta la compagnie de l’Astre, elle annonça : « C’était bien à toi qu’elle en voulait, quand tu es partie, elle est partie. »

Moralité : quand la malédiction s’en prend à toi, cherche pas : casse-toi (et prends sur toi).

(Moralité 2 : fée à torchon, fée qui a l’air con.)

suny12

Imaginé par Sunny Suny à 20:18 - La vie est trop p'injuste - Grains de sel [14] - Permalien [#]

Commentaires

    ben moi quand je vois uen guêpe je hurle, puis je mets la main sur ma bouche parce que ma mamie m'a dit qu'elles pouvaient en profiter pour entrer dans ma gorge, puis je pars en courant et en dernier recours je cris à la personne qui me regarde perplexe "chasse-la s'il te plaiiiiiit"

    Posté par Lily, lundi 23 avril 2007 à 20:56
  • mdr... ben si y'en a une qui t'embête ce week-end je m'en occuperai ^^
    quoique la dernière fois que j'ai essayé de virer une guêpe (hormis ma toute dernière aventure), j'ai démonté la plage arrière de ma voiture avec mon pantalon k-way alors ça pourrait être dangeraux...

    Posté par Suny, lundi 23 avril 2007 à 20:59
  • Oulala Suny, on a trop de points communs ! Je suis hyper phobique des guèpes (et tout ce qui est jaune et noir et qui vole...) depuis que je me suis fait prendre dans un essaim (j'allais chercher des mûres pour faire des confitures... de mûres !). Je deviens vert (ou bien jaune et noir) chaque fois que j'en vois une ! Alors ne compte pas sur moi (j'espère que Kate est meilleure manieuse de torchons que toi !) pour te sauver la vie un jour mais sache que je compatis...
    Vivement que je sois président pour déterminer le gêne de la guèpe et pour créer une police chargée de détruire l'espèce entière !

    Posté par Antoine, lundi 23 avril 2007 à 22:59
  • pense aux araignées aussi... à la limite les guêpes quand elles me font pas chier je m'en fous mais alors les n'araignées... bouuuh j'en des frissons rien que d'y penser.

    cela dit même si on les aimes elles sont utiles (paraît-il) alors ça serait dommage de les éradiquer, d'autant que même sans le vouloir on détruit bien assez d'espèces vivantes comme ça!

    Posté par Suny, mardi 24 avril 2007 à 12:48
  • je voulais dire même si on les aime pas...
    pfou la la... t'aurais pas un truc contre le gène du rhume qui fait malalatête aussi?

    Posté par Suny, mardi 24 avril 2007 à 12:49
  • Oh ben si ça doit être trouvable...
    Moi j'ai pas peur des araignées ! Quand j'en vois une, je me transforme en warrior (imagine un peu le prince William entre deux permissions...) et je tue tout ce qui bouge !

    Posté par Antoine, mardi 24 avril 2007 à 19:10
  • mdr... avec la chemise rose et la coupe skin ça doit être un truc à voir ^^

    Posté par Suny, mardi 24 avril 2007 à 20:23
  • Will n'est pas comme ça...

    Posté par Lily, mercredi 25 avril 2007 à 19:59
  • alors va falloir que tu éclaires notre lanterne ^^

    Posté par Suny, mercredi 25 avril 2007 à 20:51
  • Will ne se partage pas...

    Posté par Lily, mercredi 25 avril 2007 à 21:32
  • pfff radine... pissque c'est comme ja partagerai plus mes fraises Youplala avec toi...

    Posté par Suny, mercredi 25 avril 2007 à 22:28
  • je m'en fiche je te les volerai comme d'hab lol

    Posté par Lily, jeudi 26 avril 2007 à 21:48
  • nan je mettrai une alarme dessus

    Posté par Suny, jeudi 26 avril 2007 à 22:03
  • Euh...

    Nan mais Suny ta gueule ne tiendra pas sur le paquet de fraises ^^

    Posté par Lily, vendredi 27 avril 2007 à 19:09

Poster un commentaire