Lily et Suny

Ou quand la réalité est vue à travers l'imagination...

mardi 13 mars 2007

L'école des Fans

Ma chère Suny,

Puisque tu me snobbes lamentablement pour t'adresser à ton public et ben je vais en faire de même, na, que tu avs devoir me supplier pour que je te recause ici que les déesses ça ah des putains d'orgueils mal plaçés (ouais plusieurs zorgueils madame) alors que voilà dégage... =_=

Mes chers lecteurs,

Je sais votre idole est la fée Suny et je le coinçois aisément car si je la vanne avec une facilité inhérente à mon sens de la répartie surdeveloppé, façon montagne russe à la brokebackmontain-pub-canalt+-reprenant-le-concept-de-la-firt-publicité-Le-Truc-Bidule-De-L'empereur-que-même-on-a-été-primé-pour-ça-par les-amerlok-comme-le-film-sur-les-gays-qui-gardent-des-mouton-mais-que-le-rechauffé-en-pub-j'aime-moyennement-ça-mais-que-là-on s'éloigne-de-ma-métaphore-de-base-alors-que-je-vais-pas-poursuivre-mon-discours-que-si-vous-en-savoir-plus-fat-me-le-demander-poliment-en-commentaire, cela n'amoindrit en rien sa prose, ses blagues foireuses que vous évitez généralement le pire car elle tente de réfléchir avant d'écrire son humour, et sa beauté mais ça vous le voyez pas et c'ets tant mieux parce que franchement le premier qui me l'enlève pour lui faire un gosse je l'explose à coup de pingouin mode 4 (oui, mon esclave a 8 fonction à son actif).

Alors qu'ai-je à vous apporter ? Qu'ai-je à espérer de vous ? Ne suis-je donc pas que le faire-valoir de tant de blondeur grâce journalistique ?

C'est bien possible. Mais Suny, faut savoir une chose, elle a besoin que je sois là pour lui foutre un coup de pieds au cul tenir la main et la diriger vers son clavier quand elle est démotivée. Parce que voyez vous, elle a tendance à s'endormir sur ses lauriers. C'est pas qu'elle a pas envie, comprenez-le bien, elle vous kieffe, elle me parle que de vous tout le temps, surtout celui qui s'amuse à taper sur le moteur de recherche "les bottes à suny" que genre c'est pas du tout moins qui ai parlé shoes la premières mais que c'est pas grave j'encaisse et je zappe et je mate. Mais parfois, elle arrive pas à trouver le neurone la force de vous raconter sa life ou simplement de nous écrire de belles histoires.

Parce que ce que vous savez pas c'est que cette nana elle est foutrement douée  pour l'écriture et qu'un jour elle nous sortira un roman que la déesse Despentes que-pourtant-je-la-vénère-grave-genre-j'ai-un-temple-avec-tous-ces-livres-que-non-d'abord-ça-s'appelle-pas-une bibliothèque et ben elle va pouvoir allez se rhabiller parce que franchement ma Suny quand elle veut bien se donner la peine elle vous prends au tripe façon pitbull et elle vous lâche plus.

Alors c'est vrai je la vanne dès que possible mais franchement c'est parce que je veux pas que vous sachiez que sa fan n°1 c'est moi...

Sinon ben pourquoi j'ai pas écris moi ? Pourquoi j'ai pas accompli mon rôle de co-blogueuse en vous racontant pas ma pathétique life ?

Ben je vais y réfléchir et vous dire ça demain parce qu'il s'avère que j'ai attrapé l'ébola et que du coup pour éviter de radier la race humaine de la surface de la terre je dois rester à la maison que même c'est Dumbledore qui me l'a prescrit alors je vais pas lui désobéir non plus même si à la fin du tome 6 il... Mais non je vais pas vous l'dire c'est bon. Toutes façons vous êtes vraiment des boulets si vous l'avez pas encore lu et surtout si vous savez pas qu'à la fin il roule un patin à Harry.

Oups.

Votre ébolienne Lily.

Imaginé par Lilylune à 14:02 - Réflexions intenses sur les choses de la vie - Grains de sel [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire